Anime ta culture : une démarche en réseau des acteurs culturels de Lamballe

  •  
  •  
  • Changer la période
    ok
     
  • Rechercher
  •  

La démarche

Origine de la démarche :

En 2014, la Ville de Lamballe a souhaité lancer une réflexion sur la dynamique d’animation culturelle sur son territoire. Pour cela, une large concertation a été menée avec les acteurs de la vie culturelle : structures et associations culturelles, mais aussi commerçants, associations diverses, citoyens qui se sentaient concernés par la question. Cette concertation a débuté en décembre 2014. Appelée Anime ta culture, elle s’est appuyée sur une demi-douzaine de réunions, un blog, des boîtes à avis disséminées dans la Ville… Elle s’est conclue par une journée d’assises le 26 septembre 2015.

Lors de cette journée, les acteurs ont confirmé les éléments qui ont émergé pendant la concertation, notamment un fort désir de co-construction s’appuyant sur la richesse des ressources et des activités qui existent à Lamballe-Armor.

 

La démarche aujourd’hui :

De là découle la démarche actuelle qui favorise :

  • la mise en réseau des acteurs : interconnaissance, partage de ressource et de savoir-faire, outil collaboratif…
  • les projets collectifs : opérations ponctuelles, parcours sur des thématiques, démarches de réflexion partagée…
  • une amélioration de la communication sur l’offre existante : réflexions sur les moyens à mettre en œuvre, usage des supports existants ou à créer pour la communication de chaque projet mais aussi pour la communication culturelle de territoire…
  • une appropriation de la Ville par des actions qui favorisent la présence artistique et culturelle dans le quotidien de la population et qui favorisent les échanges et le vivre ensemble.

Qui peut y participer ?

Anime ta culture est une démarche qui est ouverte à toute personne qui se sent concernée par l’enjeu de faire vivre la Ville au travers d’actions artistiques et culturelles. Ce peut-être des individuels comme des associations, des acteurs culturels comme des personnes impliquées dans d’autres domaines qui souhaiteraient contribuer à la démarche.

Comment s’associer à la démarche ?

Il suffit de prendre contact avec le  réseau, notamment par le biais de l’adresse contact@animetaculture.fr ou en contactant Pierre-Yves Henry ou Audrey Soulé au service culturel de la Ville (02 96 50 94 80). Un outil de travail collaboratif est aussi ouvert aux membres du réseau pour faciliter le travail en commun.

 

Quelques exemples de réalisations collectives

Parmi les réalisations collectives on peut notamment citer :

  • La création d’un outil collaboratif qui permet de collecter et de partager des informations. Il est aussi ouvert aux structures pour leur usage interne ;
  • La création de ce site internet qui facilite la communication culturelle sur les acteurs et propositions culturelles du territoire de Lamballe-Armor. Les informations de ses agendas sont transmises à des relais de communication pour faciliter la visibilité des éléments (Cri de l’ormeau, Presse, office du tourisme);
  • La Ballade des arts : événement collectif en octobre qui rassemble des expositions, des ateliers, une soirée de soudeurs, des visites d’ateliers d’artistes… ;
  • La nuit de la lecture : une cinquantaine de personnes se sont impliquées dans l’organisation d’une nuit de la lecture avec des lectures en boutiques et en bibliothèques, une multitudes d’animations en soirée à la bibliothèque sur tous les styles de lectures (récits traditionnels amérindiens, polar, SF, jeux littéraires, haïkus, textes en gallo, soirée pyjama pour les enfants…). La convivialité était aussi de mise avec notamment un repas des bénévoles organisé par l’un des partenaires et une petite restauration offerte aux visiteurs. La soirée s’achevait dans la galerie du Dragonoir pour une traversée littéraire de la nuit ;
  • Un spectacle « 14-18 : la der des guerres ? » construit par un regroupement d’érudits et d’artistes amateurs pour célébrer de manière citoyenne le centenaire de la première guerre mondiale en centrant le regard sur les thématiques qui font écho à l’actualité ;
  • Des démarches sur l’inclusion des personnes en situation de handicap dans la vie culturelle et sur le développement des propositions remettant l’art et la culture au cœur de l’espace public ;
  • Des rencontres entre les acteurs avec parfois l’intervention de personnes ressources ou de grands témoins.
x